29 décembre 2009

c'est vert

la fille de la cendrela fille du soleilaux goûts complémentairesdans les mêmes caressesliés dans la nuitles yeux cernés de rêvesaveugles au réelils vivent dans la joienaviguent dans les ombresles rames des planeurset des fleurs d'argentse déplient dans le cielrepassés, affalés, défroissésdans les drapsnous goûterons le matinpeut-être un autre jourune émeraude dans les feux de la fraisenous rions sur "pause"nous dormons sur nos chaisesle sable se déposeles neurones fécondent l'hypnose la prose
Posté par idea à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2009

au bonheur!

c'est indécentde montrer tant de joieun dé centautant de chancesd'y croirede donner sa chanceau hasard et la voisine qui crie"au bonheur! au bonheur!"qui partage sa jouissancesi ça c'est pas d'la chancele bonheur est gratuitc'est vrai j'l'ai toujours dit un concert au coin d'une ruedes filles qui entament une danseles hommes qui les voient nuesnon mais quelle indécencede montrer tant de joie
Posté par idea à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2007

if i were a girl i'd be your toyif i were a girl i'd be your toyif i were a girl i'd be your toyif i were a girli'd be a toyunder your fingerssure you'd enjoycan't help desiringbeing brutalwhile i'd be cryingif i were a girl...but i'm gonna kick your asscause real men don't rapereal men don't rapeit begins when you tryto force me to suckyour dick i bite it hardblood on your cockwe are not aloneyou brought your palssurer to be strongfor sharing one girlbut i'm gonna kick your asscause real men don't rapei clench my fistsfist anal... [Lire la suite]
Posté par idea à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2007

mon coeur stupiderefuse de m'écouteril faut que tu lui disesd'arrêter de t'aimer
Posté par idea à 01:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 février 2007

envie dcrever 2

et on reprend les mêmes thèmes, et on évolue... cf son aïeul dans "textes en musique..." (tout début du blog)je suis suicidairec'est pas la mort à boire ni l'envol à l'éther une bière seule et sans gloire le couteau dans la plaie remue et la gangrène pose partout son pied sans jamais être reine dans l'oedème il y a monde de questions pas très sûres y penser une seconde condamne tout futur on n'y trouvera pas de réponses tout seul et alors on crèvera en ouvrant grand la gueule cherchant à avaler les dernières... [Lire la suite]
Posté par idea à 22:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 décembre 2006

insomnie 2

vivement les vacances. youpida da youpi youpi da. mauvais perdant à longueur de jourje mdis que rien n'est importantmon sang ne fait pas qu'un touril en fait cent à chaque battementmême quand le coeur est lourdil maintient son hôte vivantmais chaque pulsation le rend sourdquand elle arrive trop peu souvent un coup de gong dans ma têtej'en perds l'ouïe j'en deviens fousur le ring chacun s'apprêteà défendre son gras deboutje ne supporte pas la compèt'quand on m'y met à genoucar je ne supporte pas la défaitej'en prends mes... [Lire la suite]
Posté par idea à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2006

insomnie

evening's comingi'm laid on the floorlike a wounded beasti'm thinking more and moreand i can't take a rest(instead) i've been trying for hoursmy head sounds like a fistmoon's watchingno alcohol no cigarettesanesthetize my braini'm talking to lucid matesno one can stop this painit's a long trip without petsthe way to feel insaneclock's tickingi'm tired and black-eyedi can't go to this bedshut my mouth turn off the lightbeing quiet and staying laidwounded beast trying not to crymy dreams came back in redinsomnia le soir vientje... [Lire la suite]
Posté par idea à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2006

est-ce que tu m'aimes?

je suppose que ma dignité vient de ma capacité à mordre mon poing jusqu'au sang et à pleurer sans que la personne assise à côté de moi se doute de quoi que ce soit tant je suis silencieuse et immobileje respireje suppose que ma discrétion vient du fait que je m'assomme contre les murs chez moi, jusqu'à m'écrouler me plaindre aux plinthes, avoir des convulsions jusqu'à trembler ou plutôt que le petit mouvement compulsif qu'a parfois la jambe des gens prenne tout mon corpsje sourieje suppose que ma gentillesse vient de ma vigilance... [Lire la suite]
Posté par idea à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2006

Je me suis réveillée au pied de l'arbre. Avenue de Paris L'une des avenues les plus larges d'Europe. Il faisait très chaud Et j'étais écrasée par la beauté du temps. J'ai marché à la lisière du trottoir Le soleil dans les feuilles Rendait les couleurs particulières C'était le début du crépuscule La nuit arrive toujours trop vite Avec la pièce de ma poche J'ai acheté une bière Abrutie que j'étais par la fatigue Et le boulot que je n'aime pas.
Posté par idea à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2006

une journée les yeux rougisjuste une journée où on n'a pas faimparce qu'on est rassasié de chagrinque tout est amer ou salé aux larmes une journée sans envieon est vidé et on se vide encorejusqu'à n'avoir plus rien que son corpsmême plus la force de prendre les armes j'voudrais un monde comme dans les fictionsoù on n'aime qu'une fois, on trouve du premier coupl'autre moitié de soi, sans chercher à tâtonssans tester au hasard jusqu'avoir mal partout
Posté par idea à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]